Accès direct au contenu


Accueil Lettres et Langues > Insertion professionnelle > Témoignages

Cécile – L2 Sciences du Langage

A l'origine je me suis intéressée au métier d'orthophoniste, et je suis venue à Tours pour suivre une année de préparation dans cet objectif, mais j'ai échoué à plusieurs concours. Ces formations sont très prisées, et il y a peu de places.

J'ai donc choisi de m'inscrire à l'université en Sciences du langage, car certains aspects sont proches, il y a même des enseignants en commun avec l'école d'Orthophonie, qui dépend de l'UFR Médecine. Il est d'ailleurs possible de suivre ces deux cursus en parallèle.

Les cours se partagent entre l'étude technique très précise des procédés linguistiques, comme la syntaxe ; et des notions plus abstraites telles que la philosophie, ainsi que l'évolution de la langue à travers l'histoire.
Il y a deux langues obligatoires, car en plus de travailler d'un point de vue théorique sur l'acquisition du langage, l'apprentissage d'une langue étrangère permet d'observer ce phénomène de façon pratique. Des cours de biologie viennent compléter ces notions par l'étude des fonctionnements cérébraux.
Cet enseignement est vraiment spécifique, tout en faisant appel à des disciplines variées.

L'évaluation fonctionne en contrôle continu, mais il faut savoir travailler de façon autonome pour réussir à l'université car si les cours représentent peu en volume horaire (une vingtaine d'heures), il y a une importante part de travail à côté.

Les Unités d'Enseignement Libre sont un aspect très intéressant de la licence à l'université, elles permettent d'approcher des filières complètement différentes et d'enrichir sa culture personnelle.
Certaines proposent des introductions à d'autres domaines, la Psychologie par exemple, d'autres approfondissent des thèmes précis qui recoupent plusieurs disciplines. J'ai ainsi pu suivre un cours de « Théorie et histoire des crises politiques » à l'UFR de droit pendant un semestre.

La linguistique est une filière jeune à l'université, donc les promotions sont encore petites, ce qui permet une bonne ambiance et des enseignants accessibles. La vie étudiante est très agréable à Tours.

Beaucoup d'étudiants préparent les concours d'orthophonie, d'autres veulent s'orienter vers des masters en Sciences de l'éducation. Il est bien entendu possible de continuer en Master recherche pour devenir linguiste notamment, mais aussi professionnel, et le Master Français-Langues Etrangères est également compatible.


  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel