Accès direct au contenu


Accueil Lettres et Langues > Insertion professionnelle > Témoignages

Gwenaëlle – L2 Langues Étrangères Appliquées, Anglais-Allemand

J'ai toujours eu une sensibilité pour les langues, et surtout une grande curiosité ; je pratique l'allemand et l'italien depuis mon enfance. Je n'ai pas fait de classe européenne puisque j'étudiais aussi les langues anciennes. J'ai également fait de nombreux voyages, pour des vacances aux États-Unis et en Tunisie, dans des familles ou seule en Allemagne et en Italie.

Après un bac littéraire en spécialité Italien, je suis entrée à l'université avec l'objectif de devenir archéologue, j'ai donc choisi le cursus franco-allemand proposé en partenariat avec la ville de Bochum, en Histoire. Mais je n'étais pas assez mature ; après un redoublement et un stage de prospection, j'ai eu la sensation que cette filière était très demandée, et j'ai décidé de rejoindre le monde du travail le plus rapidement possible, avec un cursus court.

Je cherchais alors une formation très cadrée, le SUIO m'a orientée vers un BTS Assistante de Direction (actuellement Assistant Manager) ; que j'ai vraiment apprécié. Il y avait un rythme de lycée, des enseignants très compétents, et une aide pour la recherche des deux stages obligatoires.

En deux ans j'ai effectué un stage d'un mois dans l'organisation évènementielle d'une fédération sportive, et un second une journée par semaine pendant près d'un an, dans une entreprise de ressources humaines qui faisait des bilans de compétences. Ces deux expériences impliquaient beaucoup de contact, avec des partenaires commerciaux ou institutionnels comme dans les relations au public. Je me suis vite rendue compte qu'il n'y a pas forcément de cursus exemplaire qui permette de rester toute sa vie dans la même entreprise, il faut que ça bouge !

Par la suite, je n'ai trouvé que de petites expériences en intérim, la conjecture actuelle et mon expérience somme toute restreinte m'ont bloquée dans la recherche d'un emploi. J'ai finalement travaillé dans la restauration rapide, c'était la dernière chance. J'ai tenu un an et demi, avec tout de même un poste en autonomie et surtout le contact client, on faisait tout particulièrement appel à moi lorsqu'il fallait maîtriser une langue étrangère.

J'ai finalement voulu reprendre les études, et comme j'appréciais vraiment le contact avec la clientèle, j'ai repris cette année une licence de Langues Étrangères Appliquées, en Anglais et Allemand. Je suis entrée directement en L2 par validation d'acquis, je considère que j'ai maintenant un parcours de maturité, je n'étais pas apte à 18 ans.

La reprise d'études a été très difficile, parce que le rythme de vie est différent et qu'il faut beaucoup de travail personnel. On sent la différence d'âge avec les autres étudiants qui n'ont jamais travaillé, et ne savent pas forcément pourquoi ils sont là. Reprendre les cours m'a permis de me remettre à niveau, surtout pour le vocabulaire technique. Il y a beaucoup d'inscriptions en Anglais-Espagnol, ainsi qu'en Allemand, et un peu moins en Italien. Ce sont les trois possibilités à Tours.

J'ai choisi LEA parce que cette filière était la plus proche du domaine de mon BTS ; en effet, c'est la seule qui propose l'étude de deux langues, et elle est plus proche du monde du travail. En LLCE il y a une langue principale, et son étude est plutôt centrée sur la culture, alors que LEA apporte une base en droit, gestion, informatique et des cours de civilisation également mais à travers des thèmes comme l'histoire des constitutions ou la culture d'entreprise. On apprend par exemple comment ne pas vexer un partenaire commercial selon sa culture, c'est important pour maîtriser des échanges fructueux.

L'université impose un stage obligatoire d'au minimum six mois en L3, pour ma part je souhaiterai partir en Corée car c'est un pays en fort développement, qui exporte de plus en plus sa culture. L'Asie est en plein boom commercial, et si j'ai l'opportunité d'y aller je le ferai avec plaisir, quand on est jeune on a encore peu d'attaches, donc il faut en profiter !

Il existe un programme d'été à Séoul, et j'aurais pu choisir de partir dans le cadre d'un programme de type Erasmus, mais je préfère cependant préparer ma L3. Je souhaite valider ma licence, ne pas continuer mes études trop longtemps car l'âge commence à poser problème ensuite pour trouver du travail.


  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel