Actualité

Colloque international de littérature comparée :
« Originalités de l'oeuvre et notion d'originalité dans la pensée de Marcel Proust »: les vidéos

  • Civilisations-Langues-Littératures,
  • Recherche,
pictogramme avec livre et assemblée d'un colloque
pictogramme avec livre et assemblée d'un colloque
Date(s)

le 5 mars 2009

 
Lieu(x)
5ème étage de la bibliothèque universitaire
Plan d'accès

Les études consacrées à l'un des plus grands écrivains de la littérature française n'avaient pas jusqu'alors d'ancrage universitaire dans l'académie d'Orléans-Tours, alors que les liens de Marcel Proust avec la région furent très importants. La plupart des meilleurs spécialistes actuels de l'oeuvre de Marcel Proust participeront à ce colloque, centré sur la notion d’originalité.

Programme du colloque
 
  • JEUDI 5 MARS  :

9 heures 30 : ouverture du colloque par M. Loïc VAILLANT, président de l'université François-Rabelais de Tours et par M. Heinz RASCHEL, Doyen de l'UFR Lettres et Langues.

I) REFLEXION SUR LA NOTION D'ORIGINALITE

Première matinée : a) dans la pensée de Proust lui-même :

- 09h50 : « Proust devant l'originalité de Giraudoux ».
- 10h15 : « Apparition de la notion d'artiste original dans les brouillons du Temps perdu ».
- 10h40 : « Idolâtrie et originalité artistiques chez Proust ».
- 11h05 : « Ah ! ma fille comme il est commun !? » : l'expression de l'individuel et ses paradoxes ! ».
- 11h30 : discussion

Premier après-midi : b) dans la réception de l'oeuvre de Proust par la
critique, par les philosophes ou par les écrivains :

- 14h15 : « L'originalité de Proust selon le volume d'hommage de la NRF » .
- 14h40 : «Chaque lecture m'était une initiation. Originalités de Proust chez Sartre ».
- 15h05 : « Les idées reçues au sujet de Marcel Proust ».
- 15h30 : discussion
- 15h45 : pause
- 16h00 : « Figures de la mimésis, Erich Auerbach et l'originalité de Proust ».
- 16h25 : « Le nouvel écrivain : Proust précurseur de Jauss ».
- 16h50 : « Originalités de Claude Simon après Proust : une question de période ».
- 17h15 : discussion


  • VENDREDI 6 MARS :

II) DE L'ORIGINALITE COMME CONQUETE PROGRESSIVE DANS L'OEUVRE DE PROUST :

Seconde matinée :   a) exorcismes de l'imitation :

- 09h00 : « L'imitation créatrice ».
- 09h25 : « Proust et la hantise du plagiat ».
- 09h50 : « Antique et moderne, originalité de la référence homérique dans À l'ombre des jeunes filles en fleurs ».
- 10h15 : discussion
- 10h30 : pause
- 10h45 : « Originalité et notoriété dans la Recherche. Pragmatique du nom propre ».
- 11h10 : « La statue de Memnon ».
- 11h35 : discussion

Second après-midi : b) Approches génériques de différentes
originalités proustiennes :

- 14h15 : « On croit qu'on est original et l'on s'aperçoit  qu'on a été typique ».
- 14h40 : «  Le processus de transformation de la banalité en originalité d'après les références à la philosophie dans la Correspondance  de Proust ».
- 15h05 : « Les textes de jeunesse de Proust, une écriture périphérique ».
- 15h30 : discussion
- 15h45 :  pause
- 16h00 :  « Le modèle racinien : une transposition générique ».
- 16h25 : "Déconstruire pour mieux reconstruire ".
- 16h50 : discussion
Partenaires :
  • Collaborations :
Norberta DIAS, secrétaire de l'équipe « Histoire des représentations »
Géraldine BABANGUI, Héloïse PITON, étudiantes de Master 1

  • Avec le soutien :
Université de Tours;
Conseil Régional du Centre;
Equipe de recherche « Histoire des représentations » ;
UFR Lettres et Langues;
Filière « Lettres modernes »;
Mairie de Tours