Débouchés professionnels: que deviennent les anciens étudiants de L.E.A.

1. Résultats de l'enquête sur le devenir des anciens étudiants ( promotions 1995 à 2005)

-de Master LEA Langues et Commerce International

-et de DESS LEA Négociation Commerciale Internationale en mai 2007.

 

  • Situation :

 

90% ont un emploi

04% suivent une formation complémentaire (Ecole de Commerce...)

06% seulement sont demandeurs d'emploi (après en avoir déjà occupé un)

 

59% ont trouvé leur premier emploi en moins de 3 mois

77% ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois

 

87% considèrent la formation LEA comme très bien, bien ou assez bien adaptée au monde du travail

05,4% seulement la jugent mal adaptée

 

  • Où ?

 

80% en France, 20% dans le reste du monde

82% sont salariés dans des entreprises privées

09% sont chefs d'entreprise ou travailleurs indépendants

09% travaillent dans le secteur public (par exemple l'enseignement : Professeur des Ecoles après la Licence)

 

  • Dans quelles conditions ?

 

78% occupent un emploi stable

95% utilisent les langues étrangères dans leur travail

87% estiment que la maîtrise de plusieurs  langues étrangères les a aidés à trouver du travail

 

Plus du tiers gagne plus de 30 000 euros bruts par an

Dans le secteur privé, un tiers occupe des postes de responsables :

            -Responsables commerciaux (import-export...)

            -Marketing/Communication

            -Administration des ventes

            -Logistique (supply chain)

Deux tiers sont assistants dans les mêmes domaines.

 

Vous pouvez consultez l'enquête détailléesur la plateforme Moodle

           

2. Témoignages d'anciens étudiants

" Offrir une formation complète: un challenge"

Catherine Zoughedani
LEA
Direction de la communication - Renault SAS PARIS

L'appetit vient en apprenant!

Catherine ZOUGHEDANI va dévelloper sa formation initiale en Touraine avec un bac A2 ( Lettres et Langues) au lycée Balzac à Tours.
Son parcours universitaire sera double: LEA (anglais-espagnol) et, en parallèle, le CEPLV (Centre d'Etudes Pratiques de Langues Vivantes). C'est par relation que cette formaton l'a séduite:
"Je n'avais pas d'idée précise de mon métier à l'époque..."
"Ma vie d'étudiante demeure un bon souvenir, surtout mes professeurs d'italien au CEPLV..."
C'était l'époque du temps libre "... mais la charge de travail était assez lourde du fait de deux cursus en paralléle..."
"J'ai apprécié les rencontres, les cours magistraux et la découverte de nouvelles matières comme les sciences de la communication..."
De cette matière, elle va faire un moyen de réussite dans son métier puisqu'elle est à la direction de la communication de Renault SAS.
"Le rôle de l'université, c'est d'apporter une formation compléte aux étudiants pour leur insertion dans la vie professionnelle..."
Organisée, sincére, fidéle à son parcours, Catherine ZOUGHEDANI détient toutes les clés de la communication.

"Business would need people who are versed in the languages"

Keri BAILEY
LEA
Development manager - Langston Roach Industries - Trinidad and Tobago

Keri BAILEY was always interested in learning about new and exotic cultures and languages. After completing her A-Levels, she realised that her options in the field of languages were not limited to interpreting, teaching and tourism. Now at 24, Baliey has already lived and studied in France, the UK and Spain.
It's a decision Bailey says she does not regret.
" I had the option of going to the USA on a scolarship as I played football. However, I knew I wanted a different experience. Trough my french professor, I learnt about the Masters program in International Trade and Languages. Luckily the Alliance Française offered me the opportunity to sit a French University entrance exam."
Bailey left for France in 2002 but not to study French. At the university of François Rabelais in Tours, France, where she was enrolled, Bailey pursued her bachelors in International Business and Languages and then a Professional Master's degree in International Trade and LAnguages to prepare herself for a career in fields such as export / import, International Marketing and International Business Development.
While studying in France, Bailey benefited from ERASMUS (European student exchange program) wich led her to the university of Queen Mary's in London as well as the Universidad de Granada in Spain where Bailay developed her oral and writing skills.
In the final year of the Professional Master's degree in International Trade and Business, Bailey moved to Paris where she worked as a Junior Business Developer.
After completing her studies, Bailey who is trilingual returned to Trinidad and now works as the market development manager at Langston Roach Industries in San Juan.
"It was great being in this big city where most people dream of going. Having the opportunity to meet all sorts of people, Italians, Japanese, Russians - it was definitely a learning experience."
Bailey believes youth who are especially interested in languages should seize the opportunity to study abroad.
"Sooner or later when we have exhausted the Latin American region, businesses would definitely be looking towards France and the European Union. Businesses would need people who are versed in the languages and who are also knowledgeable about different cultures."

Trinidad and Tobago Express
Saturday, November 24th 2007

3. Présentation de quelques métiers possibles après LEA


La filière LEA ouvre la voie à plusieurs types de métiers, vous pouvez téléchargez ci-après les différents dossiers du SUIO concernant les metiers ou alors visitez les pages du SUIO.