L'oeuvre

Le manuel

La critique littéraire

Lire en fac de Lettres

Ces trois exemples devraient clarifier un peu ce que vos enseignants appellent «lire». Cela vous met clairement sous les yeux la somme de travail attendue d'un étudiant de Lettres, mais aussi la variété de ce travail, qu'on pourrait croire faussement simple tant le mot «lecture» renvoie ordinairement à des idées de plaisir et de détente. En fac de Lettres, vous passerez votre temps à lire, mais vous aurez cependant l'impression d'activités très diverses : vous pouvez lire ou relire une œuvre littéraire au lit, dans le train, assis au soleil ; en prenant des notes, sans prendre de notes, en recopiant des citations... Lire un manuel suppose un travail plus systématique, un peu scolaire, rapidement efficace, avec des phases de lecture, des phases de prise de notes et des phases de mémorisation «par cœur» qui alternent rapidement. Lire un article ou un essai suppose d'écrire presque autant que vous lisez, car vous ne vérifiez votre compréhension de lecture qu'en étant capable à votre tour de formuler la pensée de l'auteur de manière résumée.